Notes d’allocution de l’honorable Joyce Murray, ministre du gouvernement numérique, lors de la réunion du Conseil du 8 avril 2020

Pour soutenir les dirigeants principaux de l’informations (DPI) à travers le pays, la réunion tenue virtuellement du Conseil le 8 avril dernier a eu pour but de fournir les dernières informations sur ce que les dirigeants en technologifont pour mieux comprendre et répondre aux environnements commerciaux changeants de leurs opérations et technologies en lien avec la crise du COVID-19, ainsi que souhaité la bienvenue à l’Honorable Joyce Murray, ministre du gouvernement numérique. 

8 avril 2020 – Ottawa

Bonjour. Tout d’abord, je tiens à reconnaître que je me joins à vous ici aujourd’hui à partir de mon domicile, sur les territoires non cédés des Premières Nations Musqueam, Salish et Tsleil Waututh.

C’est vraiment un plaisir de voir que vous êtes aussi nombreux ici aujourd’hui et de prendre contact avec vous. J’espère que vous et vos familles êtes en santé et en sécurité.

Je souhaite remercier le Conseil stratégique des dirigeants principaux de l’information d’avoir organisé cette activité et d’avoir utilisé ce formidable outil numérique pour que celle-ci soit possible dans le contexte actuel.

Même lorsque les activités suivent leur cours habituel, votre organisation joue un rôle important dans la réunion des secteurs public et privé pour façonner l’environnement canadien de la TI afin de mieux servir les Canadiens.

C’est important parce que, maintenant plus que jamais, nous avons besoin que tout le monde mette les mains à la pâte.

La pandémie de COVID-19 a créé des défis et des changements sans précédent partout dans le monde, et le Canada n’est pas une exception.

Chaque secteur industriel et chaque aspect de notre économie a été bouleversé, notamment nos interactions sociales – et notre façon de travailler.

Bien qu’une grande partie de la couverture médiatique porte sur nos mesures socioéconomiques à l’égard de cette pandémie…

…il faut aussi parler du travail qui est effectué dans les coulisses pour soutenir ce changement radical qui s’opère dans notre quotidien – le rôle du numérique.

Notre gouvernement a été rapide et a joué un rôle déterminant dans l’annonce de mesures de soutien pour les particuliers, les entreprises et le système de soins de santé.

Nous devons nous assurer que les Canadiens peuvent payer leurs factures et que les employeurs peuvent protéger les emplois afin qu’ils puissent partir du bon pied une fois que les affaires reprendront.

Les Canadiens comptent sur nous pour mettre en œuvre ces mesures de soutien rapidement et facilement. Ils ne disposent pas de mois et de semaines pour attendre. C’est la raison pour laquelle la prestation numérique est si importante.

Comme la plupart d’entre vous le savent, je dirige la transformation numérique du gouvernement du Canada de concert avec les équipes du Bureau du dirigeant principal de l’information, du Service numérique canadien et de Services partagés Canada.

Notre mandat consiste à fournir aux fonctionnaires les outils dont ils ont besoin pour qu’ils puissent fournir le niveau de service auquel les Canadiens s’attendent à l’ère numérique.

Autrement dit :

  • Moderniser notre façon de gérer et de stocker les données – notamment le passage au nuage dans l’ensemble du gouvernement.
  • Remplacer les systèmes désuets qui fournissent des services critiques aux Canadiens comme la SV et le RPC; des systèmes qui sont presque aussi vieux que les pensionnés qu’ils desservent.
  • Il faut concevoir de meilleurs outils numériques qui soient sécurisés, conviviaux et fiables.

Nous savons que ce travail est essentiel à la mission du gouvernement canadien pour maintenir le rythme à l’ère du numérique, mais la pandémie de COVID-19 nous a montré à quel point c’est important en temps de crise.

Les Canadiens de partout au pays, moi y compris, pratiquent l’éloignement physique. Nous nous en remettons donc à la technologie numérique pour travailler, nous tenir informés et rester en contact avec la famille et les amis.

La réunion d’aujourd’hui illustre bien à quel point les outils numériques sont indispensables pour permettre aux gens de continuer à travailler pendant une situation de crise.

Il y a quelques semaines, le gouvernement du Canada a pris une mesure sans précédent en demandant aux fonctionnaires, dans la mesure du possible, de travailler à la maison.

Soudainement et de façon inattendue, la COVID-19 a obligé les équipes responsables du gouvernement numérique à accélérer et adapter leurs efforts pour soutenir ce changement …

…parce que notre priorité absolue est, et sera toujours, de servir les Canadiens.

Je suis très fière du travail incroyable que font Services partagés Canada, le Bureau du dirigeant principal de l’information et le Service numérique canadien : non seulement ils appuient le fonctionnement continu de l’infrastructure et des systèmes de TI du gouvernement, mais aussi ils augmentent ses capacités et sa résilience et mettent au point rapidement de nouveaux outils et solutions numériques.

Ils travaillent jour et nuit pour que des centaines de milliers d’employés fédéraux soient en mesure, pratiquement du jour au lendemain, de travailler à distance pour qu’ils puissent continuer de servir les Canadiens en ces temps difficiles.

Comme vous pouvez le constater, nos efforts viseront surtout à fournir aux Canadiens de l’information, des services et des prestations sans tarder :

Services partagés Canada a réussi à déployer la suite Office 365 de Microsoft et l’a mise à la disposition de tous les ministères avant la date prévue, de sorte qu’il est plus facile que jamais de travailler à distance et de collaborer. Au cours du mois dernier, plus de 100 000 employés du gouvernement du Canada ont commencé à utiliser ces outils de collaboration en nuage.

Services partagés Canada a renforcé et modernisé l’infrastructure des centres d’appels, ce qui améliore la disponibilité des services pour les Canadiens et permet aux agents des centres d’appels de continuer à fournir les services critiques sur lesquels comptent les Canadiens et les entreprises, même lorsque le travail se fait à la maison!

Ensuite, le Service numérique canadien a donné une nouvelle orientation à ses équipes numériques (spécialisées) pour qu’elles s’occupent d’interventions essentielles à la mission relativement à la COVID-19 : par exemple, elles ont mis au point Notification, un programme qui permet aux ministères d’envoyer rapidement des courriels et des messages texte à des centaines de milliers de Canadiens.

Santé Canada a collaboré avec le SNC pour mettre rapidement en œuvre Notification afin de communiquer l’information importante et les mises à jour sur la pandémie aux Canadiens et aux personnes en quarantaine qui reviennent de l’étranger.

Le SNC a également été en mesure d’offrir le service Notification à d’autres ministères; le bruit s’est répandu, et les provinces souhaitent maintenant utiliser également cette technologie.

Le SNC travaille également avec EDSC sur un outil d’autoévaluation des prestations afin que les Canadiens puissent s’assurer qu’ils demandent les prestations auxquelles ils peuvent être admissibles.

Enfin, le Bureau du dirigeant principal de l’information a travaillé à l’établissement d’une approche intégrée en matière de définition et de résolution des problèmes de TI liés au coronavirus dans tous les ministères, et s’assure que les offres d’aide du secteur prié sont rapidement évaluées et communiquées aux ministères concernés.

Ces efforts déployés à grande échelle dans un court laps de temps n’ont pas été faciles. Mais c’est là l’essence même du gouvernement numérique. Maintenant plus que jamais, nous devons faire preuve de souplesse et de collaboration, tout en nous adaptant à une situation qui évolue rapidement.

Je cherche à transformer notre réponse numérique en un changement permanent dans la façon de faire de notre gouvernement. Mais les services gouvernementaux peuvent être très résistants au changement. Comme nous le savons tous, les questions politiques, l’histoire, les politiques, la tolérance au risque, la structure, le fonctionnement et la culture de la fonction publique peuvent faire obstacle aux meilleures intentions de changement.

C’est pourquoi le rôle du Conseil est si important. Vous travaillez ensemble pour établir des normes qui garantissent la prestation novatrice, opportune et responsable de produits et de services aux Canadiens. Votre travail intègre l’évaluation des priorités et des mesures de protection nécessaires par les secteurs public et privé. Et vous apportez les outils, l’expertise et les réflexes quant au changement transformateur.

Comment pouvons-nous utiliser notre situation actuelle comme expérience d’apprentissage sur la façon de travailler ensemble pour fournir de meilleurs services plus rapidement aux Canadiens?

Notre pays est confronté à des défis que nous n’avons jamais vus de notre vivant. Des défis qui ne peuvent être relevés par un seul ministère, un seul gouvernement ou même une seule entreprise.

L’époque où on travaillait en vase clos est révolue.

Notre objectif commun est de fournir aux Canadiens un soutien et des services plus rapides, plus efficaces et plus sécurisés qu’auparavant. Le Conseil stratégique des dirigeants principaux de l’information constitue une ressource importante et un précieux partenaire pour atteindre cet objectif.

Vos réseaux, vos connaissances et vos points de vue seront importants au cours des mois et des années à venir alors qu’ensemble, nous explorerons le changement transformateur.

J’aimerais maintenant entendre ce que vous avez à dire. J’aimerais que vous parliez des défis auxquels vos organisations sont confrontées, des outils que vous utilisez pour les relever et de vos impressions concernant les répercussions que cette situation aura sur votre travail dans l’avenir ou les changements que celle-ci entraînera.

Je vous remercie. J’ai hâte de discuter avec vous. Merci.

Les notes d’allocution de la ministre Murray sont originalement publiées sur Canada.ca.

Partagez cette publication

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Retour haut de page

This website uses cookies to improve your experience. By using our website you agree to our Cookie Policy

This website uses cookies to improve your experience. By using our website you agree to our Cookie Policy