Conseil Stratégique des DPI fait progresser développement d’une série de normes nationales centrées sur les données pour les villes connectées

TORONTO, 10 août 2020 – Les estimations de l’ONU indiquent qu’ici 2050, les deux tiers de la population mondiale vivront dans les villes. En raison de ces tendances d’urbanisation, les villes à travers le monde sont confrontées avec le défi d’équilibrer les avancements technologiques, la demande accrue d’infrastructures, les facteurs économiques ainsi que le bien-être de leurs citoyens. Les villes canadiennes ont également besoin d’approches novatrices qui favoriseront l’essor économique, les avantages sociaux et la prospérité pour la collectivité. 

Par conséquent, le Conseil Stratégique des DPI a formé deux nouveaux comités techniques pour informer et diriger le développement d’une série de normes nationales centrées sur les données pour l’intégration de nouvelles technologies urbaines dans les villes.  

«Le paysage de l’évolution technologique a transformé la manière dont les données peuvent être accédées, utilisées et monétisées dans nos villes et villages », déclare Keith Jansa, directeur général du Conseil Stratégique des DPI. «Cela soulève des questions concernant la gouvernance des données auxquelles ont besoin de réponses pour contribuer à un déploiement technologique responsable.» 

Villes connectées 

Les villes génèrent de plus en plus de données tout en fournissant des services quotidiens du gouvernement allant des soins de la santé et des transports au traitement des eaux usées et de l’énergie. Le nouveau comité technique sur les villes connectées est chargé de développer une série de normes pour les activités de découverte et de la gestion des représentations numériques et contextuelles des environnements bâtis (c.-à-d. les jumeaux numériques).

«Tout d’abord, nous sommes fiers et ravis d’avoir lancé ce travail important de normalisation», déclare Hugh O’Reilly, directeur exécutif d’Innovate Cities. «La pandémie mondiale nous a forcés à reconsidérer l’infrastructure numérique de nos villes et les approches pour créer des espaces sécuritaires, accessibles, intelligents et connectés qui seront aux bénéfices de nos citoyens et à l’essor économique de notre pays.»

Véhicules autonomes et connectés  

Les véhicules autonomes et connectés ont le potentiel d’améliorer considérablement la sécurité routière et d’augmenter la mobilité, tout en offrant de nouvelles opportunités économiques et des avantages environnementaux aux Canadiens grâce aux volumes et aux types de données générés.

Le nouveau comité technique des véhicules autonomes et connectés élaborera sur les exigences minimales pour les terrains d’essai et d’essai publics, en mettant l’accent sur l’utilisation responsable des données générées par les véhicules autonomes et connectés. La norme nationale se concentrera principalement sur les infrastructures publiques et les espaces publics. 

«Les nouvelles normes consistent d’un levier important pour la modernisation des politiques et de la gouvernance», déclare Andy Best, directeur exécutif d’Open City Network. «Ce travail est une opportunité importante pour relever les défis des propriétés et de la propriété intellectuelle lorsque les données croisent à la fois l’infrastructure numérique du secteur public et privée.»

Joindre le Comité Technique pour les Villes Connectées 

Joindre le Comité Technique pour les Véhicules Autonomes et Connectés 

-30- 

Pour plus de renseignements sur les Comités Techniques et comment participer, contactez:  

Matthew MacNeil
Directeur, Normes et Technologie
Conseil Stratégique des DPI
matthew.macneil@ciostrategycouncil.com   

Partagez cette publication

Retour haut de page

This website uses cookies to improve your experience. By using our website you agree to our Cookie Policy

This website uses cookies to improve your experience. By using our website you agree to our Cookie Policy